publicite-superbowl

SUPER BOWL & PUBLICITÉS

2019/01/31

Ce n’est un secret pour personne, le Super Bowl est l’un des évènements télévisuels les plus regardés en Amérique du Nord. Depuis sa première édition, le rendez-vous sportif est aussi un rendez-vous culturel et publicitaire. Chaque année, les annonceurs  profitent de 30 onéreuses secondes pour dévoiler au grand public des spots inédits et spectaculaires. Encore une fois, l’année dernière, des publicités se sont démarquées et ont gagné le cœur du public. Pensons à Alexa qui perd sa voix, à la lip sync battle de Peter Dinklage pour Doritos et à Morgan Freeman pour Mountain Dew.

 

Si le Super Bowl demeure un événement télévisuel et publicitaire incontournable, le rendez-vous sportif a tout de même connu une légère baisse de téléspectateurs en 2018. Le budget publicitaire a également diminué passant de 534 millions de dollars en 2017, à 419 millions l’année suivante. Rappelons que le prix moyen pour une diffusion de 30 secondes pendant le Super Bowl revient à 5 millions de dollars. Certains spécialistes avancent que cette baisse relative dans les chiffres monstres s’explique notamment par le lever de rideau sur la dangerosité du sport et l’état de santé des joueurs qui inquiète de plus en plus.

 

Quoiqu’il en soit, avec plus de 100 millions de paires d’yeux rivés sur leurs écrans chaque année, et ce, seulement aux États-Unis, l’investissement publicitaire ne peut être que rentable. Quasiment la moitié de l’audience affirme aimer regarder les publicités diffusées lors du Big Game ! C’est plus que pour n’importe quel autre programme. Ce n’est pas étonnant puisque lors de ces précieuses minutes de pub, les compagnies sortent le grand jeu avec des campagnes créées spécialement pour l’occasion. Ces campagnes sont ensuite adaptées  et diffusées sur les médias sociaux. Elles rejoignent alors un public encore plus large, et ce, tout au long de l’année. De quoi augmenter davantage encore le retour sur investissement.

 

Certains annonceurs font le choix de dévoiler leurs campagnes avant le jour J pour augmenter leur visibilité. D’autres, au contraire, gardent le suspense jusqu’à la dernière minute pour titiller la curiosité de tous. Les spots de 30 secondes ne sont pas les seules formes de publicité gravitant autour de Super Bowl. Certaines marques ayant des budgets publicitaires moins faramineux, utilisent tout de même l’événement pour créer des campagnes incroyables et regorgeant d’ingéniosité. Pensons notamment à la magnifique et efficace campagne Interception de Volvo qui s’est déroulée sur Twitter en 2015.

 

À quelques jours de l’édition 2019 du Super Bowl, nous attendons avec impatience de voir quelles surprises les annonceurs nous réservent.