nouvelles_branding

BRANDING : 3 ERREURS FRÉQUENTES

2018/07/18

Aussi connu sous le nom d’image de marque, le branding  correspond à l’ensemble des actions marketing cherchant à inspirer une représentation précise de la marque dans l’esprit des consommateurs. Le logo de même que tous les outils et campagnes marketing d’une entreprise sont des matérialisations physiques du branding. Pour que le branding permette à une marque d’atteindre ses objectifs, il doit être distinctif, représentatif et intemporel. Or, ce n’est pas toujours le cas.  Au cours de ses nombreuses années d’expérience, l’agence H2O communication a identifié les erreurs de branding les plus fréquemment commises par les entreprises.

 

Utiliser trop de couleurs corporatives

Dans l’application de leur image de marque, certaines entreprises utilisent plusieurs couleurs corporatives. Il s’agit d’une erreur, car la multiplication des couleurs est souvent nuisible. En effet, l’utilisation d’une seule couleur corporative permet à la cible d’associer la couleur en question à l’entreprise. Ainsi, si une entreprise utilise plusieurs couleurs, son branding devient moins mémorable. Donc, le branding perd son impact et son efficacité. À titre d’exemple, il suffit de penser au vert qui est automatique associé à Desjardins et au rouge à la Banque Nationale.

 

Utiliser des typographies illisibles

Souvent, les marques choisissent un logo qui semble à première vue esthétique, mais qui n’est pas convenable dans le cadre d’un branding efficace et mémorable. Par exemple, un logo avec une typographie très fine peut être très joli. Cependant, celui-ci devient rapidement illisible lorsqu’il est sur un petit format. Même chose avec un logo conçu avec une typographie faite à la main. Pour se doter d’un branding moderne et distinctif, une entreprise doit opter pour une typographie qui demeure lisible sur tous les formats et sur tous les supports.

 

Adopter une mode passagère

En intégrant excessivement une tendance graphique dans son branding, une marque s’expose à certains dangers. Par exemple, si une tendance graphique est très populaire, il est fort probable que plusieurs entreprises l’adoptent. Ainsi, le branding devient moins distinctif puisqu’il s’apparente à celui de plusieurs autres marques. Également, en optant pour une tendance, une marque rend son branding vulnérable. Lorsque la mode passera, le branding sera à revoir. Voilà pourquoi il est préférable d’opter pour un branding épuré et intemporel.