agences-et-ethique

AGENCES ET ÉTHIQUE

2019/11/22

Au cours des dernières années, le milieu du marketing a été marqué par une multiplication considérable du nombre d’agences de communication. La démocratisation des plateformes web, la diminution des coûts d’exploitation des logiciels de création ainsi qu’une croissance accrue de la demande des PME pour les services de marketing sont des facteurs à la source de phénomène. Si la multiplication des agences peut accroître l’accessibilité à des services marketing de qualité pour les PME, cette nouvelle réalité peut également engendrer quelques dérives. En effet, si la majorité de ces agences font preuve d’un professionnalisme irréprochable, d’autres manquent définitivement d’éthique et parfois même d’honnêteté.

 

Au fil des ans, H2O communication a entendu des histoires d’horreur de la part d’entreprises qui avaient malheureusement croisé la route d’agences à l’éthique plus que discutable. Allant du simple pigiste se présentant comme une agence intégrée à l’agence reconnue refusant de remettre à un client son logo vectoriel, certaines entreprises ont vécu un véritable cauchemar en confiant des mandats à des agences aux pratiques douteuses.

 

L’une des pratiques les plus répandues en termes de manque d’éthique est celle du site web en otage. Expliquons. Une entreprise confie à une agence le mandat de la création et de la programmation de son nouveau site web. Se fiant au professionnalisme et à la bonne foi de l’agence, le client ne soucie pas des détails de programmation. Une fois le site en ligne, le client vit une mauvaise surprise lorsqu’il se rend compte qu’il ne peut pas modifier son site web lui-même. En effet, le site est programmé de telle façon que seul un programmeur peut modifier le contenu. Ainsi, à chaque fois que le client veut modifier une phrase, il doit appeler l’agence qui facture chaque seconde passée sur le site web. Dans certains cas extrêmes, ces agences vont même jusqu’à refuser de donner les accès du site web à leurs clients. Pourtant, les clients en question ont bel et bien payé pour leur site. Cela signifie que leurs sites leur appartiennent et que l’agence a le devoir de leur remettre les accès. D’ailleurs, chez H2O communication, nous donnons toujours à nos clients les accès de leurs sites web. Puis, nous leur offrons une brève formation web à tous nos clients. Ils peuvent ainsi apprendre à gérer et modifier leurs sites web.

 

Les pratiques révoltantes ne sont pas réservées au domaine du web. En effet, nous avons entendu des histoires où les agences refusaient de remettre aux clients leurs logos vectoriels. En retenant leurs logos, ces agences désiraient conserver tous les mandats de création, s’assurant ainsi des revenus réguliers.

 

Évidemment, seulement une minorité d’agences agissent de façon répréhensible. Le domaine du marketing et des communications est principalement constitué de professionnels passionnés et honnêtes. Malheureusement, étant au fait de l’existence de ces agences malhonnêtes, H2O communication invite les entreprises à être prudentes lorsque vient le temps de confier un premier mandat à une agence.

 

Il est important de se renseigner sur une agence avant de lui confier un mandat. En tant que client potentiel, renseignez-vous sur les réalisations de l’agence ainsi que sur ses valeurs. Le nombre d’années d’expérience est également un bon indicateur quant au professionnalisme et au code d’éthique d’une agence. Puis, pour que le mandat se déroule agréablement et pour éviter les mauvaises surprises, n’hésitez pas à poser plusieurs questions aux agences que vous rencontrez. Quels sont les témoignages de ses anciens clients ? Quelles sont ses techniques de programmation ? Est-ce que l’agence offre une formation au moment de la livraison du site web ? Ces questions peuvent vous éviter beaucoup de soucis.